Bienvenue
Bienvenue sur ce site dédié aux observations météo de la commune de St Bonnet de Bellac - 87300-France

Copyright (c) 2007-2015 Désig@GP87.Tous droits réservés.


    Météo  Live

                              
   Station (Station météo sans fil Vantage Pro 2 Plus
 avec abri anti rayonnement à ventilation active )

                                 

 
 

 L'unité principale

 Vantage Pro 2 est une station météo professionnelle  sans fil avec son interface informatique pour PC. Direction
et vitesse du vent, pression atmosphérique, température et humidité, précipitations.
 Archivage des données PC éteint dans un data logger, prétraitement statistique, graphiques, exportations
vers d'autres applications.

Capteurs météo :

La suite intégrée de capteurs est un ensemble composée d'un pluviomètre, d' un capteur de température, d' un capteur d'humidité et d' un anémomètre/ girouette avec un câble de 12 m et un panneau solaire. Les capteurs d'humidité et de température sont installés à l'intérieur de l'abri blanc ventilé de manière passive et active. Cette version
Vantage Pro 2 Plus est équipée de deux capteurs supplémentaires monté sur un support le long du pluviomètre :
capteur de rayonnement UV n°6490 et capteur de rayonnement solaire n°6450, ces capteurs permettent
d'obtenir l'index UV, de visualiser le rayonnement du soleil, de calculer l'évapotranspiration ainsi que des indices
de température ressentie par le corps, etc...
 

Système de transmission radio 868 MHz :

La portée radio est maintenant d'environ 300 m à l'extérieur en champs libre. La portée typique lorsqu'il y a des obstacles tels que des murs, arbres, feuillage est 30 à 120 m. Ajoutez des répéteurs 7627OV pour augmenter à distance jusqu'à 1 km.

Affichage des données météo :

La console de la station météo Vantage Pro 2 peut être alimentée par trois piles de type LR14 (non incluses) ou avec l'adaptateur secteur 220 V fourni avec la station. Son large écran permet de visualiser l'ensemble des données météorologiques et de les visualiser sous forme de graphiques.
La console intègre également des capteurs de température, d'humidité et de pression barométrique. Elle peut aussi
calculer différents indices comme le refroidissement éolien, l'indice de chaleur, l'évapotranspiration (capteur solaire obligatoire), etc...

Alimentation solaire :

L'alimentation de la suite de capteurs est assurée par un panneau solaire et est secourue par une pile au lithium.
Le système de transmission des données est composé d'une carte logique plus performante située maintenant
sur le coté dela station facilitant l'accès à la pile et aux connexions.

Encore plus de précision avec la ventilation active :



 

Par son flux d'air, l'hélice renouvelle de façon continue l'air dans la chambre de capteurs. La ventilation active
permet d'avoir des mesures plus précises et instantanées donc plus représentatives de l'air environnant la station.
Elle minimise les effets pervers des abris classiques tel que : pour le capteur de température une surestimation
due aux effets du rayonnement solaire et une mesure faussée pour le capteur d'humidité lors de la formation
d'un point de rosée créant de la condensation à l'intérieur de l'abri. La ventilation active est donc indispensable
pour avoir des conditions de précision optimales.

 

                  

Logiciel WeatherLink récupérant les données de la station Davis  Console d'affichage Davis

PARAMETRES MESURES

- La température intérieure - Résolution 0,1°C.
La température extérieure - Résolution 0,1°C.
L'humidité intérieure - Résolution: 1%.
L'humidité extérieure - Résolution: 1%.
La pression atmosphérique - Résolution: 0,1 hPa.
L'indice de chaleur - Résolution 1°C.
Le point de rosée - Résolution 1°C.
Les précipitations - Résolution 0,25 mm.
La température ressentie - Résolution 1°C.
La vitesse du vent de 3 à 241 Km/h - Résolution 1 Km/h.
La direction du vent - Résolution 1°.
L' évapotranspiration (ET)
Le rayonnement solaire en W/m² - Résolution 1 M/m².
L'indice UV - Résolution 0.1.
La dose UV - Résolution 0.1 MED < 20 - 1 MED > 20.

Le thermo-hydromètre

       abri anti rayonnement à ventilation active                
                                                                                              

     

Ce capteur relève les conditions extérieurs de température et d'humidité relative.Les mesures effectuées par le
capteur servent aussi à calculer la température du point de rosée.

Le pluviomètre

        

 

Résolution et unités : 0.01" ou 0.2 mm (sélectionnable par l'utilisateur) (1 mm en total > 2000 mm)
Plage de données pour les cumuls de pluie quotidiens et d'orage : 0 à 999.8 mm (0 à 99.99")
Plage de données pour les cumuls de pluie mensuelles, annuelles et totales : 0 à 6553 mm (0 à 199.99")
Intensité des pluies : 0 à 2438 mm/hr (0 à 96"/hr)
Précision :  Pour les intensités de pluie jusqu'à 100 mm/h : ±3% du total ou +0.25 mm au plus.
Intervalle de mise à jour : 20 à 24 secondes
Méthode de détermination d'orage : A 0,5 mm commence un orage, 24 heures sans accumulation de pluie met fin à l'orage.
Affichage des données actuelles : Cumul des 15 dernières minutes
Affichage des graphiques actuels : Cumuls des 15 dernières minutes, des 24 dernières heures, du jour, du mois, de l'année et d'orage (avec la date de début); Un parapluie s'affiche quand le cumul sur 15 min dépasse 0.
Alarmes : Maximum des dernières inondations éclaires (cumul sur 15 min, par défaut 12.7 mm), du cumul sur 24h, du cumuls d'orage.Plage de données pour les alarmes pluies : 0 à 999.7 mm (0 à 99.99")
Unités de mesure : mm ou inch
 

 
  • L'anémomètre     
  •  
  •                                                   

    L'anémomètre

  • Unités de mesure : km/h, m/s, nœuds, mph ou Beaufort
  • Plage de relevé : de 3 à 290km/h (1 km/h, 0.1m/s, ou 1 Noeud)
  • Résolution : 0.1 m/s
  • Direction du vent affichée sur un compas de 360 °
  • Enregistrement des Mini / Maxi avec heure et date des relevés graphique mémoire des vitesses maximales. Alarme (rafales et vent givrant)
  •  
  •  
  • Indice de radiation UV
      

 
  • Résolution et unités : Indice 0.1
  • Plage de données : Indice 0 à 16
  • Précision : ± 5% de l'échelle totale (Référence: Yankee UVB-1 à l'indice UV 10 (extrêmement
    Haut))
  • Réponse au cosinus : ±4% (0° à 65° d'angle d'incidence); 9% (65° à 85° d'angle d'incidence)
  • Intervalle de mise à jour : 50 sec à 1 min (5 minutes lorsqu'il fait sombre)
  • Affichage des graphiques actuelles : Donnée instantannée et moyenne horaire, maximum horaire et mensuel
  • Affichage des graphiques d'historique : Moyenne horaire, maximum horaire et mensuel
  • Alarmes : Maximum sur valeur instantannée
  • La Web Cam

    Mise en route et coupure de la caméra par cellule photo-élecrtrique et horloge
    .Horaires de 7H45 à 18H30

     rafraichissement automatique de l'image toutes les 60 secondes .
    Orientation - Sud - Ouest

    Caisson très résistant IP 67
    Fabrication en fonte d'aluminium
    Très faible consommation (600 mA en 12 V)

    Toit pare-soleil et chauffage standard ,ventilateur, alimentation pour caméra.


    Capture image Web Cam


                             Description de l'installation

     Les capteurs météorologiques transmettent leurs données régulièrement .

  •  
  • Les Logiciels WeatherLink et WS Win Wetterstation fonctionnent en permanence dans le PC et collectent les mesures recueillies .par la station

     WeatherLink

                               

     

    Ws  Win PC Wetterstation      

     

                     Vantage Pro 2 station météo professionnelle  sans fil             

     

    L'installation de mes instruments

    L'anémométre est placé sur un mât à environ 6 métres du sol.Le capteur de température est placé dans un abris anti radiation à 1,40 m du sol, au dessus il est accompagné du pluviométre.

                              

      

     

    Comment la température varie-t-elle dans la journée

    Chacun sait que le soleil est le plus fort à midi heure solaire, c'est à dire vers 13 h en heure d'hiver et 14 h l'été.C'est d'ailleurs à ce moment-là que les coups de soleil sont les plus dangereux.Alors ,pourquoi constate-t-on que le maximumde température a lieu 2 ou 3 heures aprés(vers 16-17 h l'été)?

    Ce retard vient de l'inertie du sol et des premiéres couches de l'atmosphère:il leur faut du temps pour se chauffer. C'est pourquoi, en début d'aprés-midi, la température continue de monter tant que le rayonnement solaire reçu reste supérieur à la perte du rayonnement infrarouge émis par le sol.

    Quand à la température minimale , elle n'a pas lieu au milieu de la nuit comme on pourrait le penser, mais vers le lever du soleil. Le refroidissement se prolonge en effet tout au long de la nuit, en l'absence de rayonnement solaire,voire en tout début de matinée car le soleil est encore trop faible pour compenser la perte de rayonnement infrarouge émis par le sol.

    L'humidité de l'air, c'est quoi exactement

    Le taux d'humidité est un pourcentage qui varie en fonction de la vapeur d'eau, ce gaz invisible contenu dans l'air. 

    0 % d'humité : il n'y a pas de vapeur d'eau.

    100 % d'humidité: il y a tellement de vapeur d'eau que l'air ne peut pas en contenir plus, on dit qu'il est "sature".

     




     Comment se forme le brouillard?

    Le brouillard le plus fréquent, le brouillard de " rayonnement ", se produit lors des nuits calmes, sans vent ni nuages, pendant lesquelles le sol se refroidit parce qu'il émet des rayons infrarouges vers l'espace.

    C'est ce rayonnement qui a donné son nom à ce type de brouillard.

    Le refroidissement provoque d'abord de la rosée, puis il se transmet aux couches d'air proches du sol. Lorsque l'humidité et le froid sont suffisants, il y a saturation de l'air. La vapeur d'eau se condense en fines gouttelettes de brouillard. La couche de brouillard est plus ou moins épaisse: de 1 m à plus de 300 m. La présence de vent et de nuages empêche la formation de ce brouillard de rayonnement; le vent en brassant l'air ( ce qui limite le refroidissement), et les nuages en faisant une couverture isolante qui stoppe le refroidissement nocturne.

    En général,le brouillard se dissipe dans la matinée avec la chaleur du soleil. Mais en zone continentale, l'air froid s'accume dans les plaine, et le brouillard peut persister l'hiver durant plus de 10 jours sans aucune interruption.

    Le point de rosée

    Le point de rosée est une mesure directe de la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air. En météorologie, on se sert de l'écart entre la température et la température du point de rosée pour connaître les conditions d'humidité de l'air ambiant.
    L'air que nous respirons contient une certaine quantité d'eau sous forme de vapeur (gaz); cette vapeur est invisible mais elle est bien présente.
    Or une masse d'air peut contenir une quantité maximale de vapeur d'eau; au-delà de cette quantité, la vapeur d'eau se condense en gouttelettes liquides.
    Aussi, l'air chaud a pour caractéristique de "tolérer" une plus grande quantité de vapeur d'eau que l'air froid. Par exemple, en hiver, la vapeur d'eau que nous expirons se condense au contact de l'air, phénomène qui ne se produit pas l'été.
    L'air qui se refroidit atteindra donc éventuellement une température à laquelle il ne peut plus tolérer la quantité de vapeur d'eau qu'il contient. La vapeur d'eau se condensera et l'air expulsera son surplus d'eau sous forme liquide. On dit alors que l'air a atteint la température du point de rosée.
    La nuit, lorsque l'air se refroidit, le point de rosée nous indique par exemple la température à laquelle se formera la rosée ou le brouillard.
    Le point de rosée est donc une mesure de l'humidité de l'air; plus l'air est sec, plus la différence de température entre l'air et le point de rosée est grande. Plus l'air est humide, plus l'écart est petit.
    Par exemple, une masse d'air dont la température est de 16°C et dont le point de rosée est de 5°C est moins humide, donc plus sèche qu'une masse ayant une température de 16°C mais un point de rosée de 12°C.
    Le point de rosée des chaudes nuits d'été avoisine les 20°C alors que celui-ci se retrouve plutôt aux environs de -25°C durant les froides et sèches journées d'hiver.

    Le Windchill

    Indice de refroidissement éolien (IRE) est un indice d'inconfort dû à la température et à la vitesse du vent. Cet indice décrit un équivalent thermique qui tient donc compte de la température et du vent. C'est une température plus proche de l'effet ressenti et qui peut s'écarter d'une dizaine de degrés voire plus de celle mesurée. Toutefois cet indice est basé sur l'échelle Celsius. Les êtres humains ne ressentent pas directement la température de l'air. Quand nous sentons qu'il fait froid, nous ressentons la température de la peau et la sensation de froid est augmentée quand il y a du vent. Donc le windchill n'est pas une température mais une sensation humaine.
     



     
    La Température ressentie (ou Windchill) résulte d’un calcul entre la température extérieure effective et la puissance du vent.

    "Au cours d'une sortie en montagne, le vent nous donne souvent l’impression qu’il fait plus froid que le mercure ne l’indique. On parle alors de facteur de refroidissement éolien, lequel est calculé en combinant la température de l’air à la vitesse des vents. Ce calcul nous permet d’obtenir une lecture de la température ressentie par un être humain en présence de temps froid et venteux. En fait, le facteur de refroidissement éolien mesure la rapidité à laquelle le corps humain perd sa chaleur lorsqu’il est exposé au vent. Il a été créé dans le but de réduire les risques d’hypothermie, d’engelure et autres dangers reliés au froid. Soit T la température de l’air mesurée en degré Celsius et V la vitesse du vent en km/h mesurée à 10m d’altitude (la hauteur standard de l’anémomètre),
     :


     

    Quelques valeurs du Windchill

    Windchill 0 a -9°C, le refroidissement augmente un peu l'inconfort. S'habiller chaudement.
    Windchill -10 a -24°C la peau nue exposée ressent le froid, risque d'hypothermie si l'exposition est de longue période et sans protection. Porter plusieurs couches de vêtements, un chapeau et des gants.
    Windchill -25 a -44°C risque de gel de la peau (gelure grave), surveiller tout engourdissement ou blanchiment de la figure, des doigts, des oreilles et du nez. Risque d'hypothermie si l'exposition est de longue période et sans protection. Porter plusieurs couches de vêtements, un chapeau et des gants. Couvrir les parties exposées, notamment le visage
    Windchill -45 a -59°C extrême! - Quelques minutes suffisent pour geler la peau exposée. - Surveiller fréquemment les extrémités contre tout engourdissement ou blanchissement (gelure grave). - Sérieux risque d'hypothermie si à l'extérieur pendant de longues périodes. Porter plusieurs couches de vêtements, un chapeau et des gants. Couvrir les parties exposées notamment le visage, rester actif et se préparer à réduire les activités à l'extérieur.
    Windchill -60°C et plus: DANGER! les conditions extérieures sont dangereuses, la peau peut geler en moins de deux minutes. Rester à l'intér

                                       
    LE VENT :Echelle de Beaufort 





  •  
  • L'indice de chaleur
  •  

    Tout comme l’Indice de Refroidissement Eolien (Windchill), l’ humidex ou indice de chaleur doit son origine aux services météorologiques du Canada. Calculé en fonction de la température et de l’humidité extérieures, l’indice de chaleur est le plus souvent exprimé en C° (même si c’est une valeur qui devrait, selon la formule, ne pas avoir d’unité) est utilisé pour donner une sensation d’inconfort due à une température et une humidité élevées. En effet, le corps évacue une grande partie de son excès de chaleur grâce au mécanisme de la transpiration. Hors, lorsque que le taux d’humidité dans l’air est élevé, la sueur reste sur notre peau et on se sent collant. C’est une sensation désagréable d’autant plus que nous ressentons encore plus la chaleur. En France, on emploie souvent le terme « il fait lourd ». L’humidex permet d’évaluer en partie les risques de coup de chaleur, d’insolation, également de déshydratation.

     Pluviométrie

    Hauteur d'eau tombée au sol pendant un intervalle de temps donné (quelques minutes, une heure, une journée, un mois, une année) La hauteur des précipitations s'exprime en millimètre ou, en litres par mètre carré. (1 mm = 1l/m²).

      Pression atmosphérique

    La pression atmosphérique n'est pas identique à tous les points du globe. la limite de l'atmosphère, sorte de plafond de la terre, est relativement à la même altitude. Cependant, le sol de la terre est lui à différente hauteur. La pression varie avec l'altitude où nous sommes. Ainsi, nous perdons 0,11 hPa par mètre si nous grimpons une montagne. En effet, comme le plafond atmosphérique est constant, plus on monte, moins le poids de l'air se fait sentir. Lorsque vous plonger dans l'eau, plus vous vous enfoncez, plus la pression sur vos tympans est importante. Afin de comparer les différents baromètres, on corrige cette pression absolue en enlevant l'effet de hauteur. C'est la pression relative. Ainsi un village à 800m d'altitude à une pression absolue de 960 hPa, il aura une pression relative de 1048 hPa (60 + 0,11 X 800). On mesure la pression atmosphérique en hectopascal (hPa).

  •  
  •  
  •  











 
  • L'atmosphère
    L'atmosphère est divisée en 5 couches : leurs limites ont été fixées selon les discontinuités dans les variations de la température, en fonction de l'altitude.


     1) la troposphère : la température décroît avec l'altitude (de la surface du globe à 8-15 km d'altitude) ; l'épaisseur de cette couche varie entre 13 et 16 km à l'équateur, mais entre 7 et 8 km aux pôles. Elle contient 80 à 90% de la masse totale de l'air et la quasi-totalité de la vapeur d'eau. C'est la couche où se produisent :

             - les phénomènes météorologiques (nuages, pluies...)
             - les mouvements atmosphériques horizontaux et verticaux (convection thermique, vents) ;

     2) la stratosphère : la température croît avec l'altitude jusqu'à 0 °C (de 8-15 km d'altitude à 50 km d'altitude) ; elle abrite une bonne partie de la couche d'ozone ;

     3) la mésosphère : la température décroît avec l'altitude (de 50 km d'altitude à 80 km d'altitude) jusqu'à - 80 °C ;

     4) la thermosphère : la température croît avec l'altitude (de 80 km d'altitude à 350-800 km d'altitude) ;

     5) l'exosphère (de 350-800 km d'altitude à 50 000 km d'altitude).




    Station météo de Saint Bonnet de Bellac

    http://www.guymeteosaintbonnetdebellac.com

    Echelle UV (Divers)

    L'index UV exprime l'intensité du rayonnement UV solaire et le risque qu'il représente pour la santé.

     

    Tableau comparatif des échelles thermométriques

    Celsius
    Fahrenheit
    Réaumur
    Kelvyn
    - 25°
    - 13°
    - 20°
    248.16°
    - 15°
    + 5°
    - 12°
    258.16°
    - 5°
    + 23°
    - 4°
    268.16°
    + 32°
    273.16°
    + 5°
    + 41°
    + 4°
    278.16°
    + 10°
    + 50°
    + 8°
    283.16°
    + 15°
    + 59 °
    + 12°
    288.16°
    + 20°
    + 68 °
    + 16°
    293.16°
    + 25°
    + 77°
    + 20°
    298.16°

     Tendance du baromètre

    Tendance du baromètre
    hPa par heure
    Évolution du temps
    montée
    0,25 à 0,5
    venue d'une haute pression(à long terme)
    montée
    1 à 2
    moyenne pression (à court terme)
    descente
    0,25 à 0,5
    venue d'une basse pression(à long terme)
    descente
    1 à 2
    tempête ; en été, orage.

     Haut de Page

    Mise  à jour quotidiennement toutes les 10 minutes (entre 8 et 24 Horloge) - plus fréquente d'événements climatiques extrêmes
                                     optimisé pour une résolution de 1024 x 768; testé avec IE 9, Chrome et Firefox 5.0


            
    Creation and  Design  by Météo Saint Bonnet de Bellac ©2007-2015GuyP87-
    Gérant du site
    -Webmaster.
    Tous droits réservés.
     
    Station Davis Vantage Pro 2 - Weatherlink 6.0.3 - WsWin V2-98
           

     
 
 
 
 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement